>>> VISITEZ LE NOUVEAU SITE AMETIST <<<
Communiqué de presse du 21 décembre 2002

Actualité de l'Association Ametist

Association AMETIST : Communiqué de presse du 21 décembre 2002
association ametist
LE PLAN CANCER TUE
LES ENFANTS DE GARCHES

cancer de l'enfant L'ASSOCIATION
osteosarcome enfant
   lutte contre le cancer Accueil
   associations enfants cancer Pourquoi AMETIST ?
   association ostéosarcome Ses missions
   osteosarcome enfant Unité spécialisée
   association malades ostéosarcome Spécificité de l'Unité
   association de cancereux Ses actions
   osteosarcome enfant Actualités

cancer de l'enfant SOUTIENS
osteosarcome enfant
   association cancer Personnalités
   association cancer Témoignages
   association Témoignages Vidéos
   osteosarcome enfant Sites Internet

cancer de l'enfant ILS EN PARLENT
osteosarcome enfant
   aides diverses pour cancéreux Télévision
   oncologie pédiatrique Radios
   osteosarcome enfant Presse
   aide pour le cancer Médias Internet

association enfant cancer PARTICIPER
osteosarcome enfant
   cancer de l'enfant Devenir Membre
   association enfant cancer Faire un don
   association cancers Faire un lien

sarcome de ewing AMETIST ET VOUS
osteosarcome
   sarcome ewing Nous contacter
   sarcome cancer Lettre d'information
   sarcome cancer FaceBook AMETIST




pétition enfants cancéreux

carine curtet
Témoignage Intégral de Carine Curtet
Présidente de l'Association AMETIST

vidéo nicole delepine
Témoignage Intégral du Dr Delépine
Pour le film Cancer Business Mortel

vidéo nicole delepine
vidéo nicole delepine

soutien associaiton cancer

Si vous souhaitez contacter Nicole Delepine
Rendez-vous sur son site :
site de Nicole Delépine

sarcome
actualité association ametist

Alors que le 18 décembre 2002, une centaine de manifestants, devant le ministère de la santé montraient leur détermination pour que soient tenus les engagements réitérés du ministère de la Santé et du conseil d’administration de l’APHP, pour la pérennité du service de pédiatrie d’Avicenne, accompagnés par un concert par des musiciens professionnels.



Une délégation du comité de vigilance, dont le professeur Guérin, Président de l’Association de défense de la déontologie et des droits du malade,  était reçue par Le professeur Guy Nicolas, représentant du Ministre et de mme Revel, représentante de la Direction des Hôpitaux. Durant cet entretien, M. le PR Nicolas a affirmé formellement que l’existence de l’unité d’oncologie pédiatrique n’était nullement menacée et que le Docteur Nicole Delepine en resterait la responsable médicale. Celui- ci  précisait que le Dr Delepine serait reçue par la nouvelle directrice de l’APHP rapidement. De fait, des contacts ont été pris, mais à ce jour aucune disposition pratique n’a été mise en place :


 Le nombre de lits ouverts est toujours réduit à cinq, ne permettant pas un accueil correct des patients déjà pris en charge. Aucun nouveau patient n’est accepté par la direction. Aucune nouvelle infirmière n’a été affectée de jour, malgré les nombreuses candidatures, deux seraient en formation. ( Un infirmier de nuit venant d’un autre hôpital a été affecté).


Des malades sont toujours en attente de soins dans l’unité : Orlane attend depuis trois mois une prise en charge hospitalière, malgré plus de 5000 signatures et le soutien de nombreux députés et élus de divers groupes, un enfant de 11ans venant d’etre opéré et nécessitant une prise en charge péri-opératoire urgente risque d’etre refusé, d’autres consultants nécessitent également en urgence un traitement individualisé.


Des enfants de moins de douze ans déjà pris en charge se voient une nouvelle fois menacés d’être chassés d’Avicenne et transférés dans des services les ayant rejetés : Il s’agit de choses graves car il s’agit de leurs vies !


Jamais nous n’accepterons qu’il y ait des morts évitables ! jamais les milliers de citoyens de tous horizons de toute la France, tous ceux aux prises de position multiples en notre faveur, politiques, artistes, médecins, infirmières, tous personnels du milieu hospitalier, mais aussi de l’Education nationale et de nombreuses entreprises publiques ou privées, ne le supporteront pas!



Avicenne, philosophe et médecin iranien, persécuté en son temps pour son approche humaniste de la médecine et qui a donné son nom à l’ex Hôpital Franco-Musulman, devenu hôpital de l’Assistance publique, devra- t- il se retourner dans sa tombe ?



 Jamais les médecins, les familles, les patients et les milliers de personnes qui les soutiennent, n’accepteront que les malades soient abandonnés !



   


ostéocarcome sarcome ewing

sarcome
actualités archivées de l'association ametist

ostéocarcome sarcome ewing

traitement sarcome ewing
Accueil | L'association | Faire un Don | Actualités | Actions | Contacts | Sarcomes | Nicole Delépine | Info cancer | Plan du site | Mentions Légales | Webangelis