La presse parle de l'Association Ametist

Dans le combat de l'Association Ametist pour aider les enfants et pour sauvegarder le service du docteur nicole delepine, la presse se fait l'écho de nos actions
tumeur cancéreuse
cancer de l'enfant L'ASSOCIATION
osteosarcome enfant
   lutte contre le cancer Accueil
   associations enfants cancer Pourquoi AMETIST ?
   association ostéosarcome Ses missions
   osteosarcome enfant Unité spécialisée
   association malades ostéosarcome Spécificité de l'Unité
   association de cancereux Ses actions
   osteosarcome enfant Actualités

cancer de l'enfant SOUTIENS
osteosarcome enfant
   association cancer Personnalités
   association cancer Témoignages
   osteosarcome enfant Sites Internet

cancer de l'enfant ILS EN PARLENT
osteosarcome enfant
   aides diverses pour cancéreux Télévision
   oncologie pédiatrique Radios
   osteosarcome enfant Presse
   aide pour le cancer Médias Internet

association enfant cancer PARTICIPER
osteosarcome enfant
   cancer de l'enfant Devenir Membre
   association enfant cancer Faire un don
   association cancers Faire un lien

sarcome de ewing AMETIST ET VOUS
osteosarcome
   sarcome ewing Nous contacter
   sarcome cancer Lettre d'information
   sarcome cancer FaceBook AMETIST




pétition enfants cancéreux

manifestation

vidéo nicole delepine

vidéo nicole delepine

soutien associaiton cancer

Si vous souhaitez contacter Nicole Delepine
Rendez-vous sur son site :
site de Nicole Delépine

sarcome
Presse : combat pour les enfants atteint du cancer

Ametist dans la presse07/01/2014
Résumé de la situation du service d'oncologie pédiatrique de Garches
ewing
Depuis maintenant trente ans, le docteur Nicole Delépine se débat dans les difficultés les plus inextricables pour maintenir en activité un minuscule service d'oncologie pédiatrique, raboté continûment dans ses effectifs et ses capacités d'accueil, et menacé en permanence de disparition par la volonté conjuguée de l'administration hospitalière et des hauts responsables de la cancérologie française. Le dernier acte semble sur le point d'être joué puisque Nicole Delépine doit prendre sa retraite dans quelques mois et que les praticiens qui pourraient assurer la continuité sont tous découragés ou empêchés, les uns après les autres, de prendre le relais. Pourtant, elle a de bonnes raisons d'y croire encore, car cela fait trente ans que ça dure et que des renversements de situation sont déjà intervenus alors que tout paraissait perdu. Sa combativité, celle de son équipe, amoindrie mais toujours fidèle, celle surtout des parents de ces petits éclopés de la chance qui arrivent chez elle presque par hasard - et dans quel état !...

Ametist dans la presse06/01/2014
O.P.A. sur le cancer, un fléau qui rapporte
ewing
Enquête de Santé - Janvier Février 2014 - Dossier réalisé par Myriam Marino. Comme le souligne très bien le Dr Nicole Delépine, pédiatre oncologue, dans son ouvrage "Le cancer, un fléau qui rapporte"(1) après avoir cité Henri de Mondeville : "chaque patient est différent, chaque tumeur est différente, sa présentation, son stade d'extension, sa réponse aux traitements, sa faculté de migration. Chaque génome tumoral est différent, et chaque cellule au sein d'une tumeur". Cela semble évident, une lapalissade en somme. Un bon point de départ pour appréhender les choses. Vous serez surpris (peut-être...), ce n'est pas comme ça que cela se passe....

Ametist dans la presse01/12/2013
Nicole Delépine se bat pour une prise en charge individualisée du cancer
ewing
Rebelle santé 2013 N°158. Pédiatre oncologue depuis une trentaine d'années, Nicole Delépine pratique une cancérologie individualisée, plus efficace et mieux tolérée. Une pratique "hors norme" qui lui vaut les foudres du système et de multiples bâtons dans les roues. Au point que la survie de son service, pourtant unique en France, est menacée....

Ametist dans la presse12/11/2013
Mobilisation pour sauver le service des enfants cancéreux
ewing
Garches. L'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital Poincaré risque de ne pas survivre au départ en retraite de son chef, prévu en juillet 2014. "Marisol Touraine semble dure de la feuille, alors nous allons venir faire du bruit devant sa porte." Bernard Frau le porte-parole d'Ametist (Aide aux Malades En Traitement Individualisé en Spécialité Tumorale), exprime la détermination des familles ayant un enfant traité en cancérologie à l'hôpital Raymond Poincaré de Garches. ...

Ametist dans la presse11/10/2013
Le service Oncologie Pédiatrique de l'hôpital de Garches menacé de fermeture
ewing
Reflet du 82 - N°30 - Octobre Novembre 2013. Le docteur Nicole Delépine dénonce le basculement de notre système de santé, montre comment la convergence des intérêts politiques au service des marchés financiers, des lobbys médicaux et de l'industrie pharmaceutique, a conduit une OPA sur le marché du cancer. Elle appelle à une prise de conscience des enjeux et des mécanismes de destruction de la médecine française, interpelle les politiques, attire leur attention sur l'occultation des conflits d'intérêt. Elle revendique la dignité de soigner!...

Ametist dans la presse01/07/2013
Une pétition pour le service des enfants cancéreux
ewing
Garches. Deux associations s'estiment menacé. Postée par les associations Regarde la Vie et AMETIST, elle vise à attirer l'attention sur l'avenir d'un service hospitalier unique, l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital Raymond Poincaré de Garches, où sont soignés enfants et adolescents atteints d'un cancer. La pratique individualisée a fait ses preuves, et elle est très recherchée par les familles des malades....

Ametist dans la presse19/05/2013
Une médecine hégémonique pour le cancer
ewing
Var Matin du 19 Mai 2013. Dans Le cancer, un fléau qui rapporte, sorti en février dernier, la responsable de l'Unité fonctionnelle de cancérologie de l'adolescent et de l'adulte jeune de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92), démonte la mécanique du système de traitement du cancer et les milliards qui profitent à l'industrie pharmaceutique....

Ametist dans la presse12/04/2013
Le cancer, un moyen de gagner de l'argent
ewing
Dans "Le cancer, un fléau qui rapporte", le Dr Nicole Delépine dénonce avec opiniâtreté un système de santé perverti par les conflits d'intérêts et poursuit son combat pour une liberté de choix du malade. "J'ai arrêté d'inclure les patients dans des essais thérapeutiques, cela a été mon premier crime de lèse-majesté. La guerre a commencé, j'ai eu beaucoup de mal à entrer à l'hôpital Robert-Debré mais les patients suivaient quand même et il y avait encore la liberté de choix. Ce qui nous a permis de publier des résultats"...

Ametist dans la presse25/03/2013
La pensée unique en médecine : quelles conséquences ?
ewing
Cri d'alarme, appel au secours de cancérologues pour leur liberté de prescription. Actuellement, je vois passer dans mon unité, avec désespoir, des parents venant chercher du secours car leur enfant est déclaré perdu, bon pour les soins palliatifs et la mort. Pourtant, il était curable quelques mois plus tôt avec un "bon traitement"....

Ametist dans la presse25/03/2013
VSD - Nicole Delépine par Florence Belkacem
ewing
Nicole DELEPINE Cette cancérologue casse les idées reçues sur la maladie et le dépistage. Elle annonce un prochain scandale....

Ametist dans la presse03/03/2013
Entretien avec Nicole Delépine : Les laboratoires font de l'argent avec le cancer
ewing
Les centres ne font plus appel aux traitements éprouvés qui guérissaient 52 % des patients chez l'adulte et 75 % chez l'enfant. Une fois toutes les nouveautés essayées, on explique que 'ce qui est le mieux n'a pas marché et qu'en conséquence, il n'y a plus rien à faire'. Direction : soins palliatifs voire euthanasie passive ou active. C'est le parcours du combattant actuel du cancéreux....

Ametist dans la presse04/02/2013
Plans Cancer, questions à Nicole Delépine
ewing
Aucune évaluation officielle ne prouve pour le moment une augmentation du taux de guérison du cancer suite à cette nouvelle organisation. Elle dépense de l'argent sans montrer son efficacité. Et elle déshumanise l'hôpital, alors que le lien humain avec le patient est essentiel dans la guérison....

Ametist dans la presse29/12/2010
Le combat d’une famille contre le cancer
ewing
LE PARISIEN.FR « Le Cancer, ma famille et moi. » Le titre du livre écrit par Violaine Grange et sa mère Gisèle évoque le combat de cette petite fille qui vit à Toulouse (Haute-Garonne) contre le cancer. Une lutte qu'elle mène en venant régulièrement consulter dans le service d'oncologie du docteur Nicole Delépine à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches. Les bénéfices récoltés par la vente de cet ouvrage rempli d'espoir seront reversés à l'association Ametist (Aide aux malades en traitement individualisé en spécialité tumorale). Ametist regroupe des parents, des personnes privées et des médecins qui militent pour la sauvegarde au sein de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP/HP) du service dirigé par Nicole Delépine. Les enfants reçoivent à Garches un traitement personnalisé. « Le Cancer, ma famille et moi », par Violaine et Gisèle Grange. Disponible sur Internet (http://giselegrange.unblog.fr). Prix : 10,50 euros. Renseignements sur www.ametist.org. ...

Ametist dans la presse09/03/2006
L'épineux cas Delépine
ewing
Parce que Nicole Delépine refuse les protocoles de soins adoptés par la plupart de ses confrères, cette pédiatre cancérologue est devenue le mouton noir de la profession. Pourtant, c'est parfois à elle qu'on s'adresse, ultime carte qu'on joue pour la survie d'un enfant....

Ametist dans la presse30/11/2005
La justice invitée sur le billard
ewing
Atteint d'un cancer depuis 2002, le petit Nicolas a d'abord été suivi par l'équipe du CHU de Marseille. Insatisfaits, ses parents ont ensuite décidé de le confier au Dr Nicole Delépine, chef de service d'oncologie pédiatrique de l'hôpital Avicenne (Bobigny). Adulée par les familles des enfants qu'elle accueille, vivement critiquée par la majorité de ses collègues cancérologues pédiatres, cette praticienne est connue pour son refus des traitements standards et des essais de médicaments. Préférant des protocoles plus légers, palliatifs....

Ametist dans la presse28/07/2005
Des parents obtiennent de faire soigner leur enfant cancéreux selon leur choix
ewing
Les époux Goulette refusaient la thérapie prescrite par un cancérologue du Mans. Un juge des enfants leur avait retiré l'autorité parentale. « La justice nous a rendu, à moi et à ma femme, notre dignité. » A la sortie de la salle d'audience de la chambre spéciale des mineurs de la cour d'appel d'Angers, mardi 26 juillet, l'émotion est palpable dans la voix de Gérard Goulette, le père d'Alexis. Lui, son épouse et leur fils de 15 ans, atteint d'un cancer, repartent du tribunal libres d'exercer pleinement leurs droits parentaux et libres de faire soigner Alexis dans l'hôpital de leur choix. Chemise à fleurs, mains dans les poches et casquette vissée sur la tête, l'adolescent a le sourire. Les parents ont contacté le docteur Nicole DELEPINE pour lui demandée si elle acceptait de prendre en charge le suivie médical d'Alexis. La réponse fut un oui sans hésitation. Voir également l'émission 7 à 8 sur TF1...

Ametist dans la presse08/01/2005
Nicole Delépine, quinze ans de fronde récompensés après un passage sur TF1
ewing
LA DIFFAMATION pourrait bientôt devenir une sous-spécialité de la cancérologie pédiatrique. Quand ce n'est pas l'Institut Gustave-Roussy qui attaque l'Union des familles laïques (UFAL), comme ce jeudi 6 janvier, c'est Nicole Delépine qui poursuit l'IGR, comme ce fut le cas en septembre 2002. Mais ces épisodes judiciaires ne sont que la face visible d'une guerre intestine qui secoue le monde de l'oncopédiatrie depuis vingt ans. En France, environ 1 800 enfants développent chaque année un cancer (70 % de tumeurs solides et 30 % de leucémies). C'est peu mais toujours très grave et cette maladie orpheline représente la deuxième cause de décès - après les accidents - chez les moins de 15 ans. ...

Ametist dans la presse12/11/2004
Article Le Régional - Sans aucun doute sur TF1
ewing
Pour l'association de Terry, le combat continue. Vendredi 12 novembre 2004, Rebecca Horiot sera à nouveau sur le plateau de l'émission de TF1 "Sans aucun doute". Elle évoquera son combat contre le cancer, et son soutien à l'équipe du Docteur Nicole Delépine après la disparition de Terry, son fil de 3 ans et demi....

Ametist dans la presse24/03/2003
Précision...
ewing
Suite à l'article paru le 28 octobre 2002, intitulé " Pérenniser la prise en charge des cancers à Avicenne ", le Docteur Nicole Delepine nous demande de préciser : " Le tribunal a considéré que la totalité des imputations proférées à mon égard constituaient des diffamations, a rejeté les éléments apportés par le Professeur Tursz au titre de la vérité des faits diffamatoires, a jugé qu'il ne lui appartenait pas de juger de la légitimité scientifique des critiques par le Professeur Tursz de mes méthodes et publications, et l'a condamné à une amende et à la somme de 1 euro symbolique. C'est ce que je demandais....

Ametist dans la presse17/01/2003
Les méthodes dérangeantes du docteur Delépine
ewing
Nicole Delépine dirige un service de cancérologie pédiatrique unique en France ; pas de traitement standard, pas d'essais de médicaments, mais de la compassion, de l'acharnement et une molécule, vieille de 30 ans. Elle est au centre d'une polémique qui sème la pagaille dans la communauté médicale....

Ametist dans la presse28/10/2002
Pérenniser la prise en charge des cancers à Avicenne
ewing
L'assistance publique des hôpitaux de Paris souhaite " reconstruire " l'équipe soignante du service de cancérologie de l'hôpital Avicenne. Le Dr Nicole Delépine, en charge du traitement du cancer des enfants à l'hôpital Avicenne de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, a perdu vendredi un procès en diffamation intenté au Pr Thomas Tursz, directeur de l'institut Gustave Roussy de Villejuif qui contestait ses méthodes. ...

Ametist dans la presse27/10/2002
Une enquête sur les « enfants cobayes »
ewing
Deux journalistes, Pierre Lacombe et Loïc Dufour, ont publié en mars une enquête minutieuse sur le fonctionnement des services de cancérologie de l'enfant. Dans leur livre, intitulé Enfants cobayes, cancer de l'enfant : enquête sur les dérives d'un système (éditions Michalon), ils s'interrogent sur « les essais thérapeutiques randomisés [tirés au sort] qui sont devenus une règle indiscutable ». Plusieurs témoignages de parents, qui accusent des médecins de ne pas leur avoir dit toute la vérité sur les traitements qu'ils pratiquaient sur leur enfant et sur les autres possibilités de soins, ont incité les deux auteurs à « essayer de comprendre » la prise en charge des enfants cancéreux....

Ametist dans la presse24/10/2002
Thérapie Une chance en moins pour les enfants cancéreux
ewing
Cheveux clairsemés, Orlane, deux ans, sourit, minuscule, dans les bras protecteurs de son père. Lui tremble d'émotion : " Nous refusons de faire mutiler notre enfant. " L'enfant était traitée à Rennes. Un cancer. Envoyée dans un grand centre de la région parisienne, on a fait comprendre à ses parents qu'ils n'avaient plus grand-chose à espérer. Peut-être l'amputation, la désarticulation du membre atteint. Les parents ont appris qu'à l'hôpital Avicenne, à Bobigny (Seine-Saint-Denis), l'unité du docteur Nicole Delépine soignait autrement, et qu'elle avait sauvé des enfants que les grands centres renonçaient à soigner. ...

Ametist dans la presse24/10/2002
Thérapie Opinions croisées
ewing
Pr Philippe Even, ancien doyen de la faculté de médecine Necker-Enfants malades. Son ouvrage, les Scandales des hôpitaux de Paris et de l'hôpital Pompidou (Le Cherche-Midi, 2001) a révélé l'ampleur de la crise du système hospitalier français : " J'ai rencontré le Dr Delépine. Je ne partage pas forcément ses prises de position tranchées, mais c'est une praticienne intelligente, compétente. Elle ne court pas après les honneurs. Elle voudrait simplement qu'on la laisse soigner ses malades, et sur ce plan elle a totalement raison. Parce qu'elle ne fait pas partie du sérail, elle est soumise depuis vingt-cinq ans à des pressions de tous les côtés. C'est un bon médecin, et il n'y en a pas tant que cela à ce niveau, dans ces maladies là. Il faudrait l'intervention d'un médiateur pour chercher une solution utile à tout le monde, et en premier lieu aux patients. "...

Ametist dans la presse25/09/2000
Deux médecins risquent l’interdiction d’exercer.
ewing
Charge retenue contre les docteurs Nicole et Gérard Delépine : ils ont répondu à des interviews. En réalité, c'est leur opposition à certaines pratiques thérapeutiques dépassées qui est visée....

Ametist dans la presse25/09/2000
Le professeur Israël :
ewing
Le célèbre cancérologue Lucien Israël fut l'un des tout premiers à contester la pratique des essais randomisés dans le traitement des cancers. Il nous explique les raisons de son opposition... Quant à la procédure disciplinaire engagée contre les docteurs Nicole et Gérard Delépine, Lucien Israël estime que "la mesure du conseil de l'Ordre est déplacée"....

Ametist dans la presse07/07/2000
Neuf petits lits au fond du couloir
ewing
Un bien bon titre pour un bouquin que ces "neuf petits lits...". Tout autre ne rendrait pas compte de l'immense difficulté d'exister pour le service et les malades du Docteur Nicole Delépine. Le livre émouvant d'une femme courageuse. ...

Ametist dans la presse15/06/2000
Le livre témoignage du Dr Delépine
ewing
Médecin spécialisé en cancérologie pédiatrique depuis quinze ans, le Docteur Nicole Delépine a effectué une séance de dédicace de son livre "Neuf petits lits au fond du couloir" à la librairie du Collège....

Ametist dans la presse26/03/2000
Une formidable énergie de vivre
ewing
Ici est le lieu d'un combat quotidien pour rester en vie. L'équipe du Docteur Nicole Delépine s'attache à créer des conditions pour que le désir de vivre soit l'allié du traitement personnalisé qu'elle s'évertue à mettre au point pour chaque patient....

Ametist dans la presse02/11/1999
SOS HOPITAUX
ewing
Candidate sur la liste Bouge l'Europe ! aux dernières élections européennes, Nicole Delépine a découvert au cours de la campagne électorale l'ampleur des dégâts. Responsable du service pédiatrie-oncologie de l'hôpital Avicenne (Seine-Saint-Denis), elle réclame d'urgence un moratoire d'application du SROS deuxième génération....

Ametist dans la presse15/12/1998
Parité. Nicole Delépine
ewing
Nicole Delépine est une battante. Une battante au large sourire et à la poignée de main franche. Elle est médecin dans le service d'oncologie de l'hôpital pour enfants Robert-Debré, à Paris. Spécialiste des cancers des os. Nicole bataille depuis près de quinze ans pour exercer les traitements très innovants mis au point avec son mari. Leurs travaux, et leurs résultats, sont reconnus par la communauté médicale internationale, mais en France, son service se réduit comme peau de chagrin. Et son expérience de la parité, à l'hôpital, est limitée à sa plus simple expression. Surtout en pédiatrie....

Ametist dans la presse07/10/1998
Un feuilleton cauchemar pour le service d'oncologie
ewing
Un enfant atteint d'un cancer des os. Suivi dans un service reconnu internationalement pour sa compétence. Imaginez que ce service ferme. Que l'équipe médicale soit dispersée. Le suivi des traitements soumis à moult interrogations. Les malades, leurs parents, et le personnel soignant du service d'oncologie de l'hôpital Robert-Debré, à Paris, se débattent depuis plusieurs mois dans ce cauchemar. Sans obtenir de réponse satisfaisante de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP)....

Ametist dans la presse07/10/1998
Hôpital Robert-Debré.
ewing
LA présidente de l'association AMETIST (Assistance aux malades en traitement intensif en spécialité tumorale), Jacqueline Couvrat-Devergne, s'indigne du "mauvais procès" intenté au service d'oncologie de Robert-Debré. Elle explique les raisons d'une année d'engagement auprès des parents des enfants malades. Votre association, AMETIST, s'est engagée à fond pour la sauvegarde du service d'oncologie de Robert-Debré. Pourquoi ? Je juge scandaleux qu'on décide arbitrairement de la fermeture d'un service qui a fait ses preuves, et qui est reconnu pour sa compétence en France comme à l'étranger....

Ametist dans la presse07/10/1998
Les nouveaux traitements empêchent les mutilations.
ewing
Le cancer des os ou des parties molles (reins, muscles, système neurologique) frappe très rarement les adultes et les petits enfants. Il touche les adolescents, selon la définition de cette période de la vie donnée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) (8-10 ans pour les filles, 9-11 ans pour les garçons). Jusque dans les années quatre-vingt, l'amputation accompagnée de chimiothérapies randomisées étaient les seuls traitements pratiqués. Le professeur Jean-Claude Desbois et le docteur Nicole Delépine ont mis au point des protocoles individualisés et des prothèses évolutives, qui permettent d'éviter l'amputation....

Ametist dans la presse07/10/1998
Hôpital Robert-Debré. Des soutiens du monde entier...
ewing
Le travail de l'équipe Desbois-Delépine est reconnu par des spécialistes internationaux des cancers des os et des parties molles. Depuis l'annonce de la fermeture, des lettres de soutien parviennent régulièrement à l'hôpital Robert-Debré. En France, le célèbre professeur Lucien Israël est intervenu auprès de l'AP-HP, du président de la République et du maire de Paris....

ostéocarcome sarcome ewing

traitement sarcome ewing
Accueil | L'association | Faire un Don | Actualités | Actions | Contacts | Travaux scientifiques de Nicole Delepine | Sarcomes | Nicole Delépine | Info cancer | Plan du site | Mentions Légales