>>> VISITEZ LE NOUVEAU SITE AMETIST <<<
Travaux de Nicole Delepine : l'ostéosarcome

Travaux de Nicole Delepine : l'ostéosarcome

L'Association Ametist vous informe des travaux du Docteur Nicole Delépine et notamment sur l'ostéosarcome qui est une tumeur osseuse primitive et qui représente environ 40% des cancers osseux
ostéosarcome

Accueil AMETIST

TRAVAUX SCIENTIFIQUES



Si vous souhaitez contacter Nicole Delepine
Rendez-vous sur son site :
site de Nicole Delépine

Chaine Nicole Delépine
sarcome
travaux du docteur nicole delépine l'ostéosarcome


L'OSTÉOSARCOME


L'ostéosarcome constitue la plus fréquente des tumeurs osseuses primitives malignes avec environ 40% des sarcomes osseux, et une prévalence estimée à 2,5/million/an, soit pour la France, un peu moins de 150 cas annuels.

L'ostéosarcome peut être primitif ou secondaire.

  • L'ostéosarcome primitif
    touche avant tout l'enfant et l'adolescent (âge habituel de survenue 5 à 25 ans, moyenne 17 ans) et se localise préférentiellement autour des épiphyses fertiles.
    - Le genou regroupe ainsi plus de 70 % des ostéosarcomes primitifs, avec une distribution préférentielle sur le fémur inférieur (45 %), le tibia supérieur (25 %) et le péroné supérieur (5 %).
    - Au membre supérieur, l'ostéosarcome primitif touche esssentiellement l'humérus supérieur. Sa localisation habituelle est métaphysaire. La localisation diaphysaire est beaucoup plus rare, la localisation épiphysaire exceptionnelle.
    Une prédominance masculine est évidente à l'analyse de toutes les séries ainsi que la plus grande fréquence des atteintes du côté dominant témoignant ainsi du rôle étiopathogénique des microtraumatismes, que confirme, dans notre série, la fréquence anormalement élevée chez les sportifs.
    Enfin, l'ostéosarcome primitif est très lié à la croissance ; outre sa topographie préférentielle près des épiphyses fertiles, il faut souligner sa survenue élective chez les enfants de grande taille, en période de poussée de croissance (facteurs retrouvés également chez les chiens dont l'ostéosarcome représente un modèle typique de la maladie humaine).
  • L'ostéosarcome secondaire
    qui se voient chez l'adulte mûr porteur d'une maladie de Paget, d'une dysplasie fibreuse, ou ayant été traité par radiothérapie.
    Ces ostéosarcomes secondaires sont de pronostic effroyable, d'autant que l'âge des malades ne leur permet généralement pas de bénéficier des progrès de la chimiothérapie.


En savoir plus sur l'ostéosarcome
nicole delépine l'ostéosarcome

traitement sarcome ewing
Accueil | L'association | Faire un Don | Actualités | Actions | Contacts | Travaux scientifiques de Nicole Delepine | Sarcomes | Nicole Delépine | Info cancer | Plan du site | Mentions Légales