>>> VISITEZ LE NOUVEAU SITE AMETIST <<<
Communiqué du 21 Octobre 2006

Actualité de l'Association Ametist

Association AMETIST : Communiqué du 21 Octobre 2006
association ametist
LE PLAN CANCER TUE
LES ENFANTS DE GARCHES

cancer de l'enfant L'ASSOCIATION
osteosarcome enfant
   lutte contre le cancer Accueil
   associations enfants cancer Pourquoi AMETIST ?
   association ostéosarcome Ses missions
   osteosarcome enfant Unité spécialisée
   association malades ostéosarcome Spécificité de l'Unité
   association de cancereux Ses actions
   osteosarcome enfant Actualités

cancer de l'enfant SOUTIENS
osteosarcome enfant
   association cancer Personnalités
   association cancer Témoignages
   association Témoignages Vidéos
   osteosarcome enfant Sites Internet

cancer de l'enfant ILS EN PARLENT
osteosarcome enfant
   aides diverses pour cancéreux Télévision
   oncologie pédiatrique Radios
   osteosarcome enfant Presse
   aide pour le cancer Médias Internet

association enfant cancer PARTICIPER
osteosarcome enfant
   cancer de l'enfant Devenir Membre
   association enfant cancer Faire un don
   association cancers Faire un lien

sarcome de ewing AMETIST ET VOUS
osteosarcome
   sarcome ewing Nous contacter
   sarcome cancer Lettre d'information
   sarcome cancer FaceBook AMETIST




pétition enfants cancéreux

carine curtet
Témoignage Intégral de Carine Curtet
Présidente de l'Association AMETIST

vidéo nicole delepine
Témoignage Intégral du Dr Delépine
Pour le film Cancer Business Mortel

vidéo nicole delepine
vidéo nicole delepine

soutien associaiton cancer

Si vous souhaitez contacter Nicole Delepine
Rendez-vous sur son site :
site de Nicole Delépine

sarcome
actualité association ametist

APRES LE COMITE DE SUIVI DU 16 OCTOBRE AU MINISTERE


C O M M U N I Q U E


Le Comité de suivi (1) du transfert de l’Unité d’oncologie pédiatrique de l’Hôpital Avicenne de Bobigny à l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches, s’est finalement réuni le lundi 16 octobre au Ministère de la Santé et des Solidarités.


Son annulation sans explication et les inquiétantes informations sur les conditions du transfert - moins de 6 infirmières recrutés au lieu des 17,5 postes nécessaires pour ouvrir 13 lits + 2 en Hôpital de jour – avaient amené les familles à s’adresser au Ministre et à l’APHP pour le respect des engagements pris en octobre 2004 dans un protocole signé par la direction des hôpitaux et l’APHP en présence du Ministre de l’époque, M. Douste-Blazy.


Cette lettre a été communiquée par les Associations AMETIST, Regarde la Vie et le Soleil Blanc. En quelques jours les familles des enfants et jeunes atteints d’un cancer soignés par l’Unité du Dr Delépine à Avicenne, plus d’un millier de leurs amis, d’anciens patients et le comité Orlane, le Maire de Bobigny et ses adjoints, les députés Janine Jambu et André Santini des Hauts de Seine, Jean-Christophe Lagarde de Seine Saint Denis, des médecins et professeurs, le comédien Bruno Wolkowitch… ont soutenu cette démarche.


Après avoir entendu les excuses du Ministère pour ce déficit de communication, le Comité de Suivi a acté les engagements du Ministère et de l’APHP :




  • 6 lits + 1 (hôpital de jour) le jour du transfert le 6 novembre 2006 à Raymond Poincaré de Garches ;



  • 9 lits + 2 (10 infirmières titulaires diplômées) le 2 janvier 2007 ;



  • 13 lits + 2 fin mars-début avril 2007.


Il y a actuellement 9 lits + 2 à Avicenne. Pendant 2 mois, 3 lits actuels seront donc indisponibles à Raymond Poincaré.


Le Ministère et l’APHP se sont engagés à recruter les infirmières en nombre suffisant, quitte à recourir à une société d’intérim.


Plusieurs engagements ne sont pas encore honorés : l’embauche en CDI d’un agent hospitalier (à qui il est proposé un contrat précaire lui faisant percevoir 800€ par mois au lieu de 1000€ pour le même temps de travail), un poste d’enseignant spécialisé qui existe depuis des années à Avicenne, ½ poste pour les soins palliatifs dont le principe a été acté en janvier 2005. Les 13 vacations médicales finalement conservées sont à pérenniser. Le poste d’animateur et un poste de kiné sont à obtenir.


D’autre part il reste à obtenir l’ouverture à l’Université : attribution d’étudiants hospitaliers, mise au choix des titulaires du poste d’interne, un poste de chef de clinique-assistant des hôpitaux afin d’enseigner les techniques médicales de cette unité de soins individualisés.


Les moyens d’exercer le libre choix thérapeutique dans la lutte contre le cancer dépend en effet, en oncologie pédiatrique, de l’existence et de la pérennité de cette unité médicale qui propose une alternative thérapeutique personnalisée aux essais thérapeutiques standardisés, voire randomisés.


AMETIST met à la disposition de tous, sur son site, le compte-rendu complet du Comité de Suivi et répondra à toutes les questions posées.


Elle donne rendez-vous aux familles des patients et aux Associations les 6 et 7 novembre à l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches pour contrôler sur place les conditions réelles du transfert.


 


Le 21 octobre 2006


 


(1) Michel LANDRON, Président d’AMETIST, Rebecca HORIOT, Présidente de Terry le Petit Ange, Christelle MATHILLON (Présidente de Regarde la vie), Hervé COLAS (UFAL) participaient au Comité de Suivi où sont représentés le Cabinet du Ministre Xavier Bertrand, la Direction de l’APHP, les Directions des hôpitaux Avicenne et Raymond Poincaré, le Dr Delépine et le cadre supérieur de son Unité.



 



   


ostéocarcome sarcome ewing

sarcome
actualités archivées de l'association ametist

ostéocarcome sarcome ewing

traitement sarcome ewing
Accueil | L'association | Faire un Don | Actualités | Actions | Contacts | Sarcomes | Nicole Delépine | Info cancer | Plan du site | Mentions Légales | Webangelis